Canada's NDP

NDP

9 octobre 2019

L’hypocrisie de Trudeau sur l’avortement

Une semaine après que Justin Trudeau ait interpellé Andrew Scheer sur le fait qu'il était personnellement pro-vie, l'un·e des candidat·es de Trudeau a exprimé ses propres opinions pro-vie.

Trudeau a laissé entendre que la position personnelle pro-vie de Scheer signifie qu’on ne peut lui faire confiance pour défendre le droit de choisir.

« Il a tout à fait le droit à des propres convictions intimes et profondes, et il aurait dû les partager il y a des mois. Il aurait pu s’éviter beaucoup d’incertitude et beaucoup de questions. Mais la question que les femmes canadiennes est à savoir s’il sera là pour défendre leurs droits contre des gens ici au Canada et partout dans le monde qui veulent limiter leurs droits? » (CPAC, 9:30)

Trudeau a poursuivi : « Il y a un élément d’incohérence, en tant qu’homme, d’être opposé à l’avortement, mais en faveur du choix des femmes… Je ne sens plus que j’ai le droit ou le besoin de dire que je suis contre l’avortement. Il ne m’appartient pas d’affirmer quoi que ce soit, en tant qu’homme. »

Lundi, le candidat libéral de Skeena-Bulkley Valley, Dave Birdi, a déclaré :

« Je suis pro-vie,et une chose que je ne fais pas, c'est que je ne juge personne qui se trouve dans cette, euh, situation. Je laisse cela à Dieu et à la femme. » (Vidéo)

Si Justin Trudeau pense que c'est un problème pour Andrew Scheer, pourquoi est-ce acceptable pour les candidat·es libéraux?